Chronique #176: Chaytan et Azuria, Là où tout a commencé de Jérôme Herrscher

Informations

202 pages

saga fantastique

Autoédition

Le Café de Cendrillon #18: Jérôme Herrscher/Chaytan Silver

Cliquez ici pour vous rendre sur la page du roman

 

floral-1751088_960_720

Avis

Après avoir découvert la plume de l’auteur à travers son roman  Merlin et Morgane, l’épopée des apprentis, (Chronique littéraire #162: Les huit planètes,Merlin et Morgane, l’épopée des apprentis de Jérôme Herrscher,) je me suis plongée dans celui-ci qui s’inscrit dans la même saga mais dans une série différente. L’univers mis en place par l’auteur est vaste et pourtant le fait d’avoir lu deux romans appartenant à la même saga mais narrant l’épopée de personnages différents, prouve que malgré l’étendu de l’univers, l’auteur maîtrise son sujet et sa plume en restant constant et cohérent d’un roman à l’autre.

Dans ce nouvel opus, l’auteur part de sa réalité personnelle, nous invite à découvrir son passé, son vécu afin de nous expliquer le cheminement de son éveil spirituel qui la conduit à créer cet univers basé sur Merlin et reprenant toutes les légendes qui ont bercé notre enfance pour nous en révéler des messages cachés. A travers son alter ego, Chaytan Silver, l’enfant-dragon, il nous raconte comment sa vie a basculé et s’est intrinsèquement améliorée au fur et à mesure qu’il progressait dans son initiation à la magie et à l’accomplissement de sa quête sur Thanir.

Je trouve le postulat de départ original, fiction et réalité se mêle et on se plait à croire que ce que nous démontre l’auteur pourrait être vrai. L’imaginaire nous happe totalement, l’écriture est fluide, le récit dynamique, l’univers bien que complexe par sa richesse est bien explicité et développé. La vision des personnalités est assez manichéennes, les personnages étant soient adjuvants ou opposants au héros dans sa quête. On retrouve une trame à deux tiroirs entre l’initiation de l’enfant dragon et en toile de fond l’intrigue naissante dans le tome précédemment cité. Deux générations se rencontrent et devront s’opposer à un même fléau.

Comme je le disais pour ma précédente lecture de cet auteur, je suis impressionnée par la richesse de l’imaginaire et de l’univers construit par l’auteur. C’est une saga qui mérite d’être davantage connue tant elle se lit facilement et nous transporte le temps de quelques heures dans un autre univers.

 

Note

2000px-Stars440.svg_

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s