Chronique littéraire #167: Sangs Éternels, T4 de Florence Barnaud

Bit-Lit- saga vampirique

Chronique littéraire #115: Sangs Eternels, Tome 1, Florence Barnaud

Chronique #128: Sangs éternels, tome 2, L’éveil, Florence Barnaud

 

floral-1751088_960_720

Avis

Tout d’abord, je remercie l’autrice ainsi que BOD France pour l’envoi de ce roman en service presse.

Ensuite, si vous n’avez pas lu les précédents tomes il y un fort risque de spoïl dans la suite de la chronique…

 

Après avoir terminé le tome 3 qui nous annonçait « the » nouvelle choc, je me suis jetée sur le tome 4 avide d’en savoir davantage. Et pour une fois l’autrice ne nous fait pas languir puisqu’elle nous dévoile comment ce prodige est possible pour notre vampire-sorcière. Pendant le laps de temps où son immortalité était menacée, son organisme a repris ses droits, outre ses cheveux blancs, et l’horloge biologique s’est remise à tourner permettant à la vie de se créer en son sein.

Oui vous avez bien lu, une vampire-sorcière enceinte! Rien que ça! On ne s’ennuie pas au clan Duroy au grand désespoir de Kanine, l’ami et garde du corps d’Isie, qui a déjà du mal à protéger cet écervelée sans en rajouter une version mini! J’ai trouvé ce quatrième tome particulièrement réussi, je crois que c’est mon préféré même si je hais l’autrice pour cette fin abrupte et terrible :p

Parce qu’en effet, après avoir posé les bases d’un conflit à venir, c’est une guerre de clan qui éclate dans ce nouvel opus. Le clan Duroy, civilisé voir même altruiste se retrouve confronté à la sauvagerie, le sadisme d’un autre clan qui mettra tout en œuvre pour les détruire et s’emparer de leur trésor: Ismérie. Celle-ci devient de plus en plus puissante, elle maîtrise davantage ses pouvoirs, Aveline lui ayant permis d’avoir de nouveau accès à l’entièreté de son don.

On retrouve Etsuko, Léo et Eiirin également. Le samouraï d’Ismérie est toujours autant possessif voir davantage en apprenant qu’il va devenir père. Contre toute attente Ismérie accepte de se plier à ses règles ayant enfin pris conscience que certains de ses actes avaient eu de graves conséquences notamment sur la légitimité du Senseï envers ces vampires. Elle porte désormais le titre honorifique de Sama, qui la place au-dessus de lui et lui donne un véritable statut au sein du clan. Malgré son éternité, Ismérie continue d’évoluer, de grandir, d’apprendre. Malheureusement ces instincts indépendants reprennent le dessus à la fin, la mettant dans une terrible situation dont on espère qu’elle se sortira avec pertes et fracas pour ses ennemis! C’est d’ailleurs officiel, il y avait bien un traitre parmi eux et l’on se demande comment n’ont ils pas pu le réaliser plus tôt devant l’enchaînement d’action. Cependant le rythme de ce tome est vraiment dynamique, beaucoup d’attaques, de révélations, de quiproquos qui entraînent le clan dans une spirale d’où ils auront du mal à s’extraire.

Ce tome est mon préféré de la saga, entre la plume fluide et addictive, l’enchaînement d’actions et de révélations et le final étourdissant, on ne sait plus où donner de la tête! L’émotion est également présente avec Teruki et le réveil de l’instinct maternel d’Isie. Bref je vous le conseille!!

floral-1751088_960_720

Note

etoiles5sur5

floral-1751088_960_720

 

 

 

 

 

 

 

Où trouver ce roman?

Cliquez sur l’image ci-dessous:

81nVH2k5K6L

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s