Chronique littéraire #149: La meute de Chânais, T1 Aymeric, La Malédiction de Ysalyne Fearfol

Informations

 

  • Broché : 459 pages
  • Auto-édition
  • Édition : 1 (8 septembre 2014)
  • Collection : La meute de Chânais
  • Fantastique, Romance
  • Page Amazon du roman

floral-1751088_960_720

 

Avis

Coup de coeur de Cendrillon

 

Après avoir découvert la saga des Kergallen de Aurore Aylin et ayant eu un véritable coup de cœur pour cette dernière, je ne pouvais passer à côté de la saga de sa partenaire d’écriture, dont les récits ont la particularité d’imbriquer leurs univers l’un dans l’autre. J’ai découvert également qu’elles collaboraient dans plusieurs projets d’écriture au sein de La Griffe du loup pour mieux régaler leurs lecteurs en étayant ainsi leurs univers d’une patte à l’autre. Je dois d’ailleurs dire qu’elles m’ont toutes d’eux énormément inspirées en tant qu’auto-éditée, leurs œuvres sont de telles qualités, connues et reconnues que ceux qui conservent encore des préjugés à l’encontre de l’autoédition n’ont plus qu’à aller se rhabiller s’ils pensent faire le poids que ce soit face aux Kergallen ou aux de Chânais!

Parlons plus précisément de ce premier tome ouvrant ainsi la série des de Chânais.

Nous découvrons tout d’abord Yseult, une jeune femme aussi charmante que son nom le laisse penser mais qui est surtout détruite suite à une rupture plutôt difficile (oui c’est un euphémisme). De l’autre côté nous rencontrons Aymeric de Chânais, un bel homme ténébreux qui cache bien des secrets et se garde bien de laisser quiconque tenter de percer sa carapace de bad boy! J’ai beaucoup aimé cette manière d’alterner les points de vues d’un personnage à l’autre permettant ainsi d’allier la quête identitaire et le parcours initiatique des personnages qui existent ainsi en tant qu’être individuels et en tant que couple. L’un n’efface pas l’autre ou ne domine pas l’autre, ils sont sur un même pied d’égalité.

L’univers entier décrit dans ce roman m’a séduit: imaginez, une famille liée par une étrange particularité génétique, agrémentez l’univers de magie, d’amour, de complot, de loups-garous et de secrets et vous obtenez un cocktail parfait pour passer un bon moment de lecture. On savoure chaque chapitre, le suspens est entretenu durant une longue partie concernant Aymeric et sa malédiction, puis quand le rythme tend à s’accélérer et que l’on pense enfin avoir toutes les clés pour déjouer le mal, l’autrice distille de nouveaux obstacles auxquels on ne s’attendait pas et qui relance ainsi l’intérêt du récit et donne envie d’en savoir davantage une fois le roman terminé.

Le monde mis en place par l’autrice est très riche puisque l’on passe de la réalité, la terre des hommes à Avalon, terre de magie, le personnage d’Yseult nous réserve d’ailleurs beaucoup de surprises et surtout se révèle avoir un fort caractère une fois son passé affronté. Chaque membre de la meute a son intérêt, son rôle à jouer et nous donne envie d’en savoir davantage sur eux. L’écriture est addictive, la romance est bien présente, d’ailleurs j’ai été impressionnée de la façon dont l’autrice traite sans tabous de l’aspect disons érotique de la romance qui est au cœur de la problématique de l’un de ces personnages. Au-delà de l’aspect charnel, il y a une réfléxion sur le rapport amoureux et sur le fait que les sentiments peuvent changer la perception des choses (j’ai du mal à m’expliquer mais en gros lisez-le et vous comprendrez ^^).

Bref, ce premier tome est un coup de cœur et j’ai hâte de découvrir les suivants!

floral-1751088_960_720

 

Note

 

etoiles5sur5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s