Fantasy

Chronique littéraire #142: L’étoile de Lowilo, Déborah Perez

 

51r67X7LdyL

  Résumé

Lord Owen est l’héritier des contrées de Terre d’Or où se dresse Yulta, une cité prospère, bâtie à la naissance du Nouveau Monde. Il fut désigné comme tel par une créature sans âge, le Lo’El, et cela au drame de son frère, Silmar. Jeune et épris de liberté, Owen n’est pas enclin à coiffer la couronne. Indiscipliné et rebelle aux conseils de son mentor, que tout le monde appelle Le Vieux, Lord Owen va perdre le bijou qui légitime sa succession et découvrir, par son intrépidité et son désir de connaissances, un secret ancestral. Mais alors que les princes du Jade Noir, puissants seigneurs ayant scellé un pacte de paix avec Terre d’Or, s’annoncent au palais, des cadavres sont retrouvés dans la cité, des pirates réapparaissent près des côtes voisines, Owen semble avoir disparu et la rumeur qu’il ait perdu le Lo’El se propage comme une traînée de poudre. Dans l’ombre, son frère s’en réjouit alors que quelque part, dans un monde oublié, le Maître des Crépuscules s’éveille de son sommeil millénaire ne présageant rien de bon…

floral-1751088_960_720

Informations

 

 

floral-1751088_960_720

Avis

Je ne pouvais pas achever l’année sans me plonger dans un roman fantasy aussi le tour de lecture de L’étoile de Lowilo étant enfin venu, je me suis lancée à cœur perdu dans ce roman.

Tout d’abord, la première chose dont j’ai envie de vous parler c’est de l’univers complexe mis au point par l’autrice. Pas à pas, pièce après pièce, Déborah Perez donne vie à un monde fantasy empruntant des éléments aux grands classiques du genre tels que Le Seigneur des Anneaux avec notamment la Duneriel (l’épée du roi), les spectres noirs, une prophétie… tout en parvenant à s’en détacher pour créer son propre univers puisque nous évoluons dans un monde où se côtoient les peuples terrestres et marins. Entre piraterie et noblesse se dessine un mal bien plus ancien qui va être réveiller par l’égo blessé d’un jeune prince et la soif de découverte d’un autre. La relation entre ses deux frères est bien exploitée et si certains ressorts sont prévisibles, ils n’en sont pas moins nécessaires pour le bon déroulement de la prophétie. Ou pour la contrecarrer, seul Le Vieux pourrait le dire…

Ce personnage est d’ailleurs l’un de mes préférés tant il est auréolé de mystères. Il semble être l’incarnation de l’autrice dans son propre roman tant il aiguille avec malice les personnages sans jamais trop en dire pour ne pas altérer la suite des évènements. La vérité sur son identité ne nous empêche pas de rester attacher à lui, au contraire notre curiosité n’en est que plus attisée. Chacun des personnages est d’ailleurs vraiment bien travaillé, c’est un régal de les découvrir tour à tour de Sowé Lisander la louve des mers à Owen l’héritier, en passant par le Lo’El et Phil Descane, ils ont tous leur intérêt et ne sont pas simplement lister pour un effet catalogue. A l’image de la complexité de l’univers, l’intrigue l’est également avec des enjeux de premier plan et un plus important qui se dessine en filigrane des préoccupations plus rationnels des personnages qui ne s’attendent donc pas à ce qui va leur tomber dessus remettant en question des siècles de paix et de croyances.

Si j’ai trouvé qu’il y avait parfois des longueurs, cela ne m’a pas entravé dans ma lecture tant l’autrice nous tient en haleine et nous donne envie d’aller plus loin pour connaître le fin mot de l’histoire. Ce premier tome met en place son univers et il était nécessaire de prendre le temps de poser les bases avant d’approfondir tous les éléments aussi riches que tortueux qui s’y trouvent, ainsi ces temps un peu long sont tout à fait pertinents. De plus, l’autrice n’est pas tendre avec ses personnages et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils sont loin de connaître un happy end! La fin de ce premier tome arrive bien trop vite à mon goût, l’action et ses retournements sont enfin lancés et l’on nous quitte avec une fin funeste si j’ose dire nous laissant sur notre faim et avide de lire la suite!!

Il y a juste une chose que je n’ai pas très bien compris c’est le sort du Lo’El et de l’étoile de Lowilo, je n’en dirai pas plus pour ne pas spoïler mais j’ai hâte de lire la suite afin de lever le voile sur les nombreux mystères distillés par l’auteur dans son roman!

 

 

Note

5-étoiles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s