Chronique littéraire #136: Les Kergallen Tome 3, Nina, Aurore Aylin

Informations

 

 

floral-1751088_960_720

Avis

Coup de coeur de Cendrillon

 

Après avoir lu les deux premiers tomes de la saga fantastique de Aurore Aylin, je n’ai pu m’empêcher de dévorer les tomes suivants tant sa plume et ses intrigues sont addictives. On ne peut que s’attacher à cette famille dont on rêverait de faire partie tant l’amour, la solidarité et la confiance y sont omniprésentes. Comment ne pas se laisser emporter tour à tour à chacun de ces tomes exposant le parcours d’une sorcière en particulier en entremêlant à la fois individualité et collectivité ? C’est le talent de Aurore Aylin qui parvient à jongler entre l’accomplissement du parcours personnel de chacune de ses héroïnes composant la grande famille bretonne tout en l’incluant dans ce collectif toujours prêt à intervenir au besoin. Cela me rappelle la devise du baptême des enfants dans la série Charmed « A part mais jamais séparé, libre mais jamais seul ».

Par ailleurs, l’autrice maîtrise parfaitement son sujet concernant les mythes bretons, on sent que les références sont documentées et quand bien même l’autrice les travaillent à sa façon pour les insérer dans son univers, cela reste cohérent tant le traitement est finement développée. C’est le cas pour ce troisième tome intitulé Nina, mettant en avant les retrouvailles entre Nina et Marzhin autrement connus sous les noms de Merlin et Viviane. Ce tome fut un coup de cœur et pourtant je rechignais à le lire à cause de cette reprise de ce couple magique. Et pourtant je me répète mais comment n’ai-je pas pu sauter à pieds joints dans ce roman des réceptions ?!

Si je chipotais sur des détails concernant les tomes 1 et 2, là je n’ai qu’à fermer mon clapet car l’autrice a pris tous les éléments qui fonctionnent pour les amener à leur paroxysme dans ce troisième tome. On sent que la plume s’est affirmée et que c’est avec assurance que l’autrice nous dévoile les secrets de Marzhin le draken et de Nina l’ange brisée. Ce couple m’a touché, émue, transportée dans leur univers, leurs tourments, leurs douleurs et toujours cet amour qui les lie malgré les épreuves.

Avec une main de maître Aurore Aylin, joue avec ces personnages, les rapprochant, puis les éloignant, mettant nos nerfs à rudes épreuves jusqu’au final à la hauteur de nos attentes. Le récit se défile avec aisance, la toile se tisse sous nos yeux jusqu’à former un canevas parfait. Bref c’est un coup de cœur tant pour ce tome que pour cette série entière !

 

 

Note

5-étoiles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s