Chronique littéraire #79: Poussières de toi,Lily B Francis

 

Auto-édition                                               364 pages                                      Récit de vie

Lien: https://www.amazon.fr/Poussi%C3%A8res-toi-Lily-B-FRANCIS/dp/1724014447/ref=tmm_pap_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=1545292474&sr=8-1

floral-1751088_960_720

Avis:

Ce roman est un récit de vie, un témoignage sur le deuil périnatal. Un roman à la fois magnifique et difficile. Le thème abordé est en effet poignant mais il est traité avec qualité. Avec des mots simples, une écriture fluide, l’auteure nous invite à la rencontre d’Alice, une jeune femme au début de sa vie, qui se cherche, qui ne sait pas où elle va jusqu’au jour ou une épreuve va venir changer sa vie. Ou plutôt donner un sens à sa vie.

Nous suivons son parcours avec émotion, Alice se cherche dans sa vie professionnelle mais aussi amoureuse, elle essaie de concilier l’image qu’elle veut donner d’elle et ce qu’elle ressent réellement. Puis viennent la joie, le projet et l’espoir de donner la vie. Ce bébé est porteur de sens pour cette jeune femme en quête d’elle-même. Malheureusement elle n’imagine pas la tournure que prendra ce signe de la vie tant attendu.

Les larmes aux yeux, j’ai lu d’une traite ce roman. Partagée avec Alice ses tourments, ses espoirs, son terrible deuil, sa difficile reconstruction. Ce bonheur arc-en-ciel qui la réconciliera avec la vie, avec elle-même. J’ai aimé ce roman pour sa diversité, on ne parle pas seulement de cette maternité avortée, volée. Mais du parcours, du cheminement du personnage. Parce que ce deuil impacte la vie sous toutes ses facettes. Comment expliquer qu’on est maman sans bébé? Comment gérer ses émotions, ce désespoir alors qu’on s’attendait à vivre l’aventure la plus incroyable de notre existence? Et puis surtout comment se reconstruire après cette terrible épreuve?

Parce qu’on parle bien de résilience derrière la levée du tabou sur le deuil périnatal. Aujourd’hui beaucoup de maman se demandent comment considérer la perte d’un enfant mort né ou d’une fausse couche. C’est un choix personnel qui appartient à chaque femme. Certaines se considèrent comme des mamans anges, d’autres choisissent de ne pas l’évoquer. Ce roman est une ode à l’amour. L’amour d’une mère pour un enfant qu’elle a rêvé, imaginé, espéré. L’amour refoulé et refusé pour l’arc en ciel de peur de le perdre lui aussi.

L’auteure arrive à nous faire nous immerger totalement dans l’histoire, on ressent la peine d’Alice, sa détresse, sa solitude et cette force qui la pousse malgré tout à avancer, d’abord dans le déni puis en faisant face à sa culpabilité.

Je ne peux que vous recommander cette lecture qui est un coup de cœur pour moi.

 

Note:

Coup de coeur de Cendrillon5

 

4 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s