Chronique #25: Kainuchi et la montagne des fées, Yannick A.R Fradin

29250366_1972743886089982_1955097971_o

Auteur: Yannick AR Fradin

Édition: Auto-édition

Pages version papier: 20

Genre: Conte fantastique

Disponible ici: https://www.amazon.fr/Kainuchi-Montagne-F%C3%A9es-Yannick-FRADIN-ebook/dp/B07B6RCHZQ/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1525944654&sr=8-1&keywords=kainuchi+et+la+montagne+des+f%C3%A9es

 

 

Résumé :

À l’occasion de l’obtention de sa cinquième queue, le kitsune Kainuchi doit relever le défi imposé par son clan : partir à la recherche de la légendaire Montagne des Fées et ramener une preuve de son succès.

Avis:

Troisième conte de l’auteur, il fait suite à Gurifin et l’ode à la lune et au Seigneur noir de Lokarith.

Après le griffon et le dragon nous avons à présent le récit d’un kitsune. Ce magnifique renard nommé Kainuchi voit arriver son 122e anniversaire qui s’accompagne d’une épreuve initiatique au pays des fées et d’une cinquième queue.

Je suis toujours autant épatée de la façon dont l’auteur nous décrit ses personnages et leurs émotions, bien que ce ne soit pas des personnages humains on peut tout de même s’immerger dans leur caractère et voir le monde à travers leurs yeux le temps de quelques pages.

Ce conte est plus court que le précédent, néanmoins il est tout aussi riche de références: le clin d’œil au corbeau et au renard lors de la rencontre entre Kainuchi et l’oiseau bleu et le lexique de l’univers japonnais. En plus de passer un agréable moment de lecture on élargit ses références culturelles!

La rencontre de Kainuchi avec le peuple des fées se fait sur un ton là encore poétique puisqu’ils s’expriment chacun à leur tour par le biais d’un sonnet. La fin du conte est énigmatique et surprenante, si bien que l’on a envie d’en savoir plus notamment sur Sakura.

La multiplicité des personnages de chacun des contes est vraiment intéressante et montre le talent de l’auteur qui présente chaque personnage en profondeur et non en survolant partiellement certaines caractéristiques. Ces contes pourraient presque être des introductions à plusieurs romans tant notre curiosité est piquée.

N’hésitez plus à aller les découvrir

************************

Site de l’auteur => https://yannickarfradin.com/

Chronique sur le premier conte => Gurifin et l’ode à la lune, Yannick A.R Fradin

Chronique sur le deuxième conte => Le Seigneur noir de Lokarith, Yannick, A.R Fradin

 

Publicités

3 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s